Les Chanteurs de la Place Bourget
 
   
 
  • Les Voix du Printemps
  • Les 10 premières années des Chanteurs
  • Un 10e anniversaire et un nouveau directeur
  • Les Chanteurs au Festival international de Lanaudière
  • Chanter pour le plaisir
 

En couverture de programme, une sculpture de Max Boucher, c.s.v. Source: CPB.

 
 

 

Le chœur Les Chanteurs de la Place Bourget est considéré comme le plus ancien organisme culturel encore existant de la région. Il est également le plus connu parmi les nombreuses chorales de la région. Cette notoriété est certainement liée à la personnalité de son directeur artistique, le père Fernand Lindsay et à sa participation au Festival international de Lanaudière (FIL).

   
 

Article signé par Michel Beaudry, Philo Sr, L'Estudiant, 1956. Source: ACSV.

   

Les Voix du Printemps

Vers 1950, un groupe de 9 jeunes filles de Joliette se réunit à chaque semaine pour chanter. René Martin, qui les a entendues lors d'une des rares occasions où elles se produisent en public, propose de les aider. Il deviendra le directeur de cet ensemble qui prendra le nom de Voix du Printemps.

 
 

 

Bientôt, le nombre de chanteuses augmente et les opportunités de donner des concerts également. En 1953, des chanteurs et chanteuses qui comptent parmi elles les Voix du Printemps se regroupent pour célébrer les fêtes de la Saint-Jean-Baptiste. L'expérience est tellement concluante que les membres de cette nouvelle chorale mixte décident de poursuivre leurs activités ensemble. Les Chanteurs de la Place Bourget viennent alors de voir le jour.

 

   
 

La Société Saint-Jean-Baptiste présentait un concert des Chanteurs de la Place Bourget en hommage à René Martin, le 23 mai 1957. Source: CPB.

 

Les 10 premières années des Chanteurs

La chorale s'organise, nomme un président en la personne de Maurice Beaudry et déniche un endroit pour répéter: la Salle du Marché. En 1954, les Chanteurs donnent leur premier concert d'importance devant un public de 1 200 personnes. Le chœur se produira maintenant régulièrement dans diverses paroisses de la région en plus de participer aux fêtes de la Saint-Jean-Baptiste et à la Conférence de la Société Saint-Jean-Baptiste.

 
 

 

En 1958, un chœur imposant, formé d'une centaine de voix, accompagne avec une grande vedette de l'opéra, Raoul Jobin, premier ténor du Metropolitain Opera de New-York. Le concert est si apprécié qu'il est repris deux semaines plus tard.

 

 

Déjà à cette époque, le répertoire est varié. Il est composé de chansons françaises de la Renaissance, d'airs de folklore et de chansons d'auteurs compositeurs interprètes comme Félix Leclerc et Guy Béart.

En 1959, les Chanteurs se classent parmi les 10 semi-finalistes à un concours de Radio-Canada. Deux ans plus tard, ils donnent leur premier concert dans le cadre des Jeunesses musicales.

 

Les Chanteurs de la Place Bourget avec le ténor Raoul Jobin, en 1958. Source: CPB.

   
 

Un 10e anniversaire et un nouveau directeur

Les Chanteurs de la Place Bourget célèbrent leur 10e anniversaire avec à leur tête un nouveau chef, le père Fernand Lindsay. Les concerts se poursuivent et le chœur commence à participer à des événements conjoints avec d'autres chorales. Ce genre de collaboration sera repris épisodiquement et se poursuit encore aujourd'hui.

 

Les Chanteurs de la Place Bourget en tournée au Manitoba, à Steinbach, en 1969, avec Fernand Lindsay. Source: CPB.

 

Les Chanteurs ont donné des concerts avec le Chœur de Roberval, le Chœur de la Laurentie, le Musi-Chœur (Rawdon) et, en plusieurs occasions, avec le Chœur Pratt & Whitney Canada. Les Chanteurs s'associent aussi régulièrement avec l'Orchestre symphonique des jeunes de Joliette (OSJJ).

 
 

 

Les Chanteurs de la Place Bourget à l'Exposition universelle de Montréal, en 1967. Source: CPB.

 

Jean-Pierre Ferland et les Chanteurs de la Place Bourget au Festival d'été de Lanaudière, en 1986. Source: CPB.

 

 

 

En 1967, ils sont à l'Exposition universelle de Montréal et, deux ans plus tard, ils effectuent un voyage au Manitoba pour donner des concerts à Saint-Boniface et Steinbach. Ils prennent part aux Choralies internationales de Vaison-la-Romaine (France) en 1971. Ils accompagnent la contralto Maureen Forrester dans un récital donné à Joliette en 1974. Le critique de La Presse, Claude Gingras, parle alors d'un récital d'un intérêt exceptionnel.

En 1976, les Chanteurs présentent La Création de Haydn en collaboration avec l'OSJJ. Tous les concerts donnés par le chœur ne sont pas toujours aussi prestigieux, mais toujours d'une égale qualité, qu'ils présentent un programme pour Noël à la Cathédrale de Joliette ou qu'ils chantent des funérailles à la chapelle des Clercs de Saint-Viateur.

 
 
   

Les Chanteurs au Festival international de Lanaudière

En 1979, les Chanteurs participent à un concert qui réunit des musiciens de l'OSJJ, Angèle Dubeau et le père Rolland Brunelle dans le cadre du Festival d'été de Lanaudière. Le Chœur reprendra l'expérience en plusieurs occasions.

 

 
 

Il accompagnera la chanteuse Fabienne Thibeault (1984), Gilles Vigneault (1985) et Jean-Pierre Ferland (1986) à la Cathédrale de Joliette et à la Salle Rolland-Brunelle. Le spectacle avec Fabienne Thibeault a été tellement bien accueilli qu'il est repris au Pigeonnier à Québec, puis à Montréal.

La collaboration entre le chœur et le Festival, devenu depuis lors le Festival international de Lanaudière, se continuera avec l'ouverture de l'Amphithéâtre en 1989. Les Chanteurs seront invités à se joindre à d'autres chorales pour interpréter de grandes oeuvres telles que le Messa di Requiem de Verdi, le Requiem de Mozart, La Création de Haydn et la 9e symphonie de Beethoven, entre autres.

 

Gilles Vigneault et les Chanteurs de la Place Bourget au Festival d'été de Lanaudière, en 1985. Source: CPB.

 

 

Puis bientôt, les chanteurs qui le désirent vont s'intégrer au Chœur du Festival qui se produira avec un orchestre à l'Amphithéâtre lors d'un événement majeur organisé par le FIL. Cela n'empêche pas les Chanteurs de la Place Bourget de poursuivent quand même leurs activités. Ils préparent toujours, comme auparavant, des concerts pour Noël et pour le vendredi Saint.

 

 

Programme du concert de Noël des Chanteurs de la Place Bourget, en 2000. Source: CPB.

 
   
 

Chanter pour le plaisir

Même si les Chanteurs de la Place Bourget ont participé à des concerts en compagnie d'artistes prestigieux et à l'occasion d'événements mémorables, ils sont restés proches de leur communauté. Ils ont continué à accepter les invitations que des organismes de la région leur faisaient.

 

 
Si des choristes participent depuis 10, 20, 30, voire, 40 ans à cet ensemble vocal, ce n'est pas qu'ils sont à la recherche de notoriété, mais bien parce qu'ils éprouvent encore, après toutes ces années, le plaisir de chanter ensemble. Le groupe est tellement uni que les choristes n'hésitent pas à partir en voyage, quelques semaines en Europe, pour chanter, à l'occasion, mais surtout pour passer du bon temps en chœur.  

Tournée en France des Chanteurs de la Place Bourget, en 1985. Source: CPB.