Chant choral et formation musicale

 
   
 
  • Les chorales d'enfants
  • Des chorales dans les écoles privées
 
   
 

Chorale du Séminaire de Joliette, sous la direction du père Rolland Brunelle. Source: L'Estudiant, ACSV.

 

Les chorales d'enfants

L'époque où la plupart des collèges et écoles du Québec regroupaient des élèves pour mettre sur pied une chorale est depuis longtemps révolue. La tradition est chose du passé et seulement quelques institutions scolaires, de niveau primaire, offrent cette activité en parascolaire aux enfants aujourd'hui.

 
 

 

C'est le cas notamment à Rawdon où Johanne Morel réunit des enfants des écoles Sainte-Anne et Saint-Louis au sein d'une même chorale (parascolaire). À Saint-Julienne, c'est l'animatrice en pastorale de l'école Notre-Dame-de-Fatima, Isabelle Padula, qui a mis sur pied les Cœurs vaillants en 1995-1996.

Les chorales semblent quasi absentes des polyvalentes et écoles secondaires de la région.

 
   
 

La Chorale EMA, École Marie-Anne, Rawdon.

 

Des chorales dans les écoles privées

Si l'activité est peu répandue dans les écoles publiques, elle est plus présente dans les institutions privées. Au Collège Esther Blondin (Saint-Jacques), par exemple, le professeur de musique favorise l'apprentissage du chant choral tant dans ses cours que dans le cadre des activités midi.

Il en était de même à l'Académie Antoine-Manseau (Joliette) il y a encore dix ans. Depuis cette période, il a été bien difficile de conserver un groupe stable et aucun élève n'a participé à cette activité cette année.

 
La Chorale EMA
  • Jeu, poésie et rigueur du chant
  • Un répertoire international
 
 
  La Chorale EMA (École Marie-Anne) à Rawdon semble particulièrement active. Elle est sous la direction du professeur de musique, France Bouchard, et, même si ses activités ont lieu durant la période du midi, elle est intégrée au programme-école de cette institution primaire privée.  

À l'école élémentaire Les Mélèzes (Joliette), tous les enfants, de la première à la sixième année, participent obligatoirement à une demi-heure de chant choral par semaine. Il faut dire qu'aux Mélèzes, la musique occupe une place de choix.

L'école Les Mélèzes

  • Les Mélèzes : une école où la musique est à l'honneur
  • Des cours privés d'instruments
  • Affiliation à l'Université du Québec
  • Département de musique
  • Le chant choral
  • Une préoccupation musicale
 

L'école possède un département de musique affilié à l'École préparatoire de musique de l'Université du Québec à Montréal, au sein duquel les enfants peuvent suivre des cours privés de piano, violon et flûte traversière.

La présence du chant ne se limite pas à cette période hebdomadaire en chœur. La Chorale des Mélèzes regroupe les chanteurs les plus âgés qui profitent alors d'une deuxième répétition par semaine. Elle peut ainsi aborder un répertoire plus élaboré.

C'est d'ailleurs elle qui représente Les Mélèzes lors de certains concerts publics dans la salle de l'école ou à l'extérieur de l'établissement.