Concerts au Musée d'art de Joliette
 

   
 
  • Concerts Interface
  • Un musée en sol de musique
 
   

Le Musée d'art de Joliette.

 

Concerts Interface

Depuis 1999-2000, le Musée d'art de Joliette, en collaboration avec le Cégep régional de Lanaudière à Joliette, présente des concerts de musique classique dans le grand hall d'entrée de l'institution.

 
 

 

Ces concerts intimes qui accueillent de 50 à 60 personnes, s'inscrivent dans le programme Interface dont l'objectif éducatif «vise à structurer la collaboration entre le personnel du Musée, les enseignants et les étudiants du Cégep, de façon à les faire se rencontrer de manière régulière, autour des activités du Musée et en conjonction avec les différents programmes d'études.»

Extrait du document de présentation du programme Interface

 
 

 

Le projet ne s'adresse pas seulement au département de musique, il est offert à tous les enseignants du collège peu importe la discipline. Il revient alors aux professeurs de concevoir une activité en lien avec le contenu de leur cours et les diverses expositions du Musée.

 

Guillaume Couture, fondateur du premier orchestre symphonique de Montréal. Source: Archives de l'UdeM.

 

 

Le poète Saint-Denis Garneau.

 

L'initiative des concerts de la série Interface revient à un professeur de musique du Cégep, Réjean Coallier. Un premier concert-conférence autour de la présentation de l'exposition L'univers de Saint-Denys Garneau, a inauguré ce programme en 1999.

 
 

 

Cette série qui présente annuellement deux événements, a permis d'entendre, notamment, le pianiste Réjean Coallier et la soprano Louise Marcotte dans un Hommage à Guillaume Couture, fondateur du premier orchestre symphonique de Montréal, ainsi que le duo formé de l'altiste Chantal Masson-Bourque et de la pianiste Mariko Sato, enseignante au département de musique.

 
   
 

Un musée en sol de musique

La présentation de concerts au Musée ne remonte pas à hier. Prenons l'exemple de l'année 1993 au cours de laquelle plusieurs artistes se sont produits dans une des salles du Musée.

 

 
En juin 1993, Les Charbonniers de l'enfer faisaient résonner leurs voix sur les trois étages du Musée, invitant les spectateurs à les suivre tout au long de leur parcours. En octobre, Michel Perron alors directeur du Musée, invite des professeurs du département de musique du Cégep à donner un concert entourant l'exposition de Holly King.  

Les Charbonniers de l'enfer.

 

 

Des œuvres d'André-Paul Bourret et de Pierre-Marcel Brûlé sont alors interprétées par le guitariste Gary Antonio. Les pianistes duettistes Anne Marchand et Mariko Sato créent, pour cette occasion particulière, une composition du violoniste Helmut Lipsky. Puis en décembre, André Marchand, co-fondateur de la Bottine Souriante, et Grey Larsen, musicien américain considéré comme l'un des pionniers du retour de la musique celtique aux États-Unis, unissent leurs talents le temps d'un concert au Musée.

Le Musée d'art de Joliette est donc bien implanté au cœur d'un sol de musique. Encore davantage depuis 1999, alors qu'est formé le Chœur du Musée d'art de Joliette. Associée aux activités du Musée, la chorale se produit en concert dans les locaux de l'institution annuellement.

 

 

La concertiste Mariko Sato, professeure au département de musique du Cégep régional de Lanaudière à Joliette. Source: CRLJ.

 

 
Le Festival international de Lanaudière
Le Festival-Concours de Lanaudière
Le Concours de musique de l'ARAM
Concerts au Musée d'art de Joliette