Le Festival patrimonial du lac Maskinongé

 

 
 
  • Une naissance difficile
  • Fruit d'une concertation régionale
  • Musique country et traditionnelle
 
   
 

 

Une naissance difficile

La première édition du Festival patrimonial du lac Maskinongé devait avoir lieu en 2002 dans la région de Brandon, en bordure de ce lac magnifique qui a fait la renommée de Saint-Gabriel.

 
 

 

Jean Fréchette est à l'origine de ce projet qui souhaite rallier toutes les municipalités en bordure de l'immense masse d'eau. Cette nouvelle organisation s'inspire du concept mis de l'avant par le Festival culturel de la sérénité (Saint-Narcisse).

 

 
 

Depuis des années, Jean Fréchette parcourt annuellement des dizaines de milliers de kilomètres en motorisé. Il connaît bien le Québec, ses festivals et le potentiel touristique que recèlent ses régions. Il est donc bien placé pour évaluer l'abondance des ressources de son propre milieu. J'aime ma place, raconte Jean Fréchette.

 

Le lac Maskinongé vue de Saint-Gabriel de Brandon. Source: CL.

 
 

 

J'ai travaillé pendants plusieurs années en collaboration avec la Société nationale des Québécois et les Chevaliers de Colomb à mettre sur pied des choses dans ma région. Mon objectif, c'est d'attirer des gens ici en faisant la promotion touristique de mon coin de pays.

Jean Fréchette

 
   
 

 

Fruit d'une concertation régionale

Plus qu'un festival de musique axé sur le country et le traditionnel, le Festival du lac Maskinongé entend mettre en valeur les richesses patrimoniales de la région. Les visiteurs seront donc invités à se promener dans les municipalités environnantes afin de participer à des activités locales.

 
 

 

Ils pourront, par exemple, emprunter la voie de l'eau, la rivière Maskinongé, et s'embarquer à bord de pontons qui les conduiront du site jusqu'à Saint-Didace. Ils seront alors conviés par les citoyens de la municipalité à un pique-nique en leur compagnie.

Membre de la Fédération québécoise de camping et caravaning, Jean Fréchette entend d'abord courtiser cette clientèle qui se fait toujours de plus en plus nombreuse dans la province. Le projet est ambitieux et les responsables optimistes. Ils espèrent accueillir, dès la première édition, un millier de motorisés et près de 15 000 visiteurs attirés par le Festival et les ressources récréo-touristiques de la région.

 

  Avec l'achat d'un billet pour la durée du Festival, les organisateurs offriront une semaine de camping sauvage gratuite. Les propriétaires de motorisés seront accueillis le jeudi soir avec un immense feu de joie et un feu d'artifice clôturera le Festival le dimanche soir. Les promoteurs de l'événement cherchent à faire de cette fête une manifestation différente des autres rassemblements country.    
 

 

Le Festival patrimonial est une des rares organisations au Québec dont le site serait aménagé en bordure d'un lac d'une telle dimension qui permet à la fois la baignade et la navigation de plaisance.

Autre fait distinctif, toutes les activités ne se dérouleront pas sur un site unique. Certaines auront lieu à l'extérieur du vaste terrain autrefois occupé par l'aéroport. Le Festival patrimonial du lac Maskinongé n'est pas le projet d'un seul homme. Il est plutôt né de la concertation de tout un milieu.

 
   
 

Musique country et traditionnelle

Patrimonial mais également musical, le Festival du lac Maskinongé fera place tant à la musique country qu'à la musique traditionnelle.

Des artistes de Lanaudière et de l'extérieur de la région viendraient pendant 4 jours (fin de semaine de la Fête du travail) présenter leurs spectacles sous le plus vaste des 3 chapiteaux. Les 2 plus petits seraient occupés principalement par les cours de danse country donnés par l'École Tremblay de Sorel et ceux de danse traditionnelle proposés par Jocelyne Laurin.

 

 

 
Le Festival country de la volaille Berthierville
Le Festival country western Lanaudière (Saint-Félix)
Le Festival patrimonial du lac Maskinongé

 

La famille Cantin, Gilles Salvas et sa troupe folklorique, Stéphane Labbé, violoniste accompagnateur d'Édith Butler, Carolyne Jomphe, Régis Gagné et de nombreux artistes surprises figuraient parmi les musiciens invités à venir inaugurer la première édition du Festival patrimoniale du lac Maskinongé.

Une histoire à suivre...