Au Collège Esther-Blondin

 

 
 
  • Des harmonies récentes
  • Serge Fréchette : un chef d'expérience
 
   

Des étudiants de l'harmonie du Collège Esther-Blondin.

 

Des harmonies récentes

Le Collège Esther-Blondin, établissement d'enseignement secondaire privé de Saint-Jacques, offre, depuis 1999, des cours d'instruments et la possibilité de faire partie d'une harmonie.

Il est l'une des quatre institutions de la région – les trois autres étant les écoles Barthélemy-Joliette, Thérèse-Martin et Havre-Jeunesse – à inscrire ces ensembles scolaires à des compétions et des festivals.

 
 

 

Les harmonies du Collège participent donc depuis deux ans au Festival des harmonies et orchestres symphoniques à Sherbrooke ainsi qu'au Festival-Concours de Lanaudière. L'harmonie s'est d'ailleurs classée première dans sa catégorie à ce concours en 2001.

 
 

 

Contrairement à ce qui se fait dans les polyvalentes, le Collège Esther Blondin n'offre pas d'option musique. L'élève suit 3 périodes de cours de musique sur 9 jours (Programme international) et profite de 1h30 de pratique par semaine dans le cadre des activités parascolaires.

Les musiciens progressent bien et atteignent déjà un bon niveau après seulement 2 ou 3 ans, explique Serge Fréchette, directeur artistique de la formation.

 

L'harmonie du Collège Esther-Blondin.

   

L'harmonie du Collège Esther-Blondin.

 

Serge Fréchette : un chef d'expérience

Impliqué dans le passé dans nombre d'ensembles et toujours actif au sein de formations de jeunes, Serge Fréchette a une impressionnante feuille de route à son crédit. Il a oeuvré pendant 17 ans au sein des Forces armées canadiennes, d'abord en tant que musicien professionnel, puis comme responsable de la musique au Collège militaire royal de Saint-Jean.

 

 

À cette époque, il a formé et dirigé des harmonies, des chorales, des Stage Band et de petits ensembles. Fort de cette expérience, il considère important que les élèves apprennent à solfier - lire la musique en chantant et en nommant les notes - et à chanter en chœur.

Serge Fréchette occupe encore aujourd'hui le poste de directeur de la Musique du 6e Bataillon du Royale 22e Régiment et de la Symphonie des jeunes de Drummondville. À ce titre, il a invité les musiciens de la Musique à se joindre à ses élèves lors d'un concert donné à Saint-Jacques en 2001. Il reprend l'expérience cette année, avec cette fois-ci la Symphonie de Drummondville.

 

 

Les élèves du Collège ont ainsi la chance de jouer à domicile avec d'autres musiciens avancés et de participer à un événement musical d'envergure. En 2001, le concert regroupait 200 musiciens sur scène et était donné devant près de 1 200 personnes.

La musique est jeune à Saint-Jacques, mais déjà elle fait parler d'elle. Et ce n'est encore qu'un début.

 

 
Les Vents de Lanaudière
(École Polyvalente Barthélemy-Joliette)

Les harmonies à l'École secondaire Thérèse-Martin

Des harmonies récentes au Collège Esther Blondin
L'Harmonie Havre-Jeunesse