Les harmonies à l'École secondaire Thérèse-Martin
   
 
  • Option musique en harmonie
  • En collaboration avec Les Sénateurs de Joliette
  • Une harmonie sur la scène régionale et nationale
  • Une école de musique
 
   

Pratique des Sénateurs de Joliette dans le gymnase de l'École Thérèse-Martin. Source: SJ.

 

Option musique en harmonie

Depuis 8 ans, l'École secondaire Thérèse-Martin à Joliette offre une "option musique plus" à tous les élèves qui désirent faire de la musique et qui veulent acquérir une formation musicale.

Chaque étudiant inscrit à cette option fait automatiquement partie d'une harmonie - une harmonie par degré -. Il poursuivra sa formation musicale avec le même enseignant tout au long de son secondaire. Il aura à sa grille horaire 4 périodes de musique sur 9 jours et deux autres périodes hors horaire.

 
   

Les Sénateurs de Joliette aux Championnats du monde, en 2000. Source: SJ.

 

En collaboration avec Les Sénateurs de Joliette

En 1999, l'École Thérèse-Martin s'associe avec le corps de tambours et clairons, Les Sénateurs de Joliette. Elle offrira aux membres de cet ensemble, qui fréquentent l'établissement scolaire ou aux étudiants qui désirent intégrer la formation, l'opportunité de s'inscrire à une "option spéciale Sénateurs".

 
 
Le musicien se verra ainsi créditer la formation qu'il reçoit en tant que membre du corps de tambours et clairons. Il sera automatiquement inscrit à l'"option musique plus". Il suivra alors 8 périodes de musique sur 9 jours puisque 2 autres périodes hors horaire, pour la pratique de la musique spécifique des Sénateurs, s'ajouteront aux 6 périodes comprises dans l'"option musique plus".

 

 

La proposition est intéressante, mais demande beaucoup d'implication et de travail de la part de l'élève. Voilà sans doute la raison pour laquelle cette option spéciale n'a pu être donnée durant ces deux dernières années. Le nombre d'inscriptions étant insuffisant pour ouvrir le cours. Le projet reste cependant en vigueur et démontre bien l'intérêt que l'École éprouve pour le développement de la musique.

Quelques membres des Sénateurs de Joliette aux Championnats du monde en 2001. Source: SJ.

À chaque année, les musiciens de l'harmonie participent au Festival-Concours de Lanaudière, au Music-Fest au Québec et au Festival des harmonies et orchestres symphoniques à Sherbrooke. Quand les moyens financiers le leur permettent, ils se rendent au Festival Heritage ou au Music Festival (Toronto).

Quelques membres des Sénateurs de Joliette aux Championnats du monde en 2001. Source: SJ.

Les Sénateurs de Joliette
  • Un corps de tambours et clairons
  • Les débuts
  • Les Sénateurs de Joliette: 2e époque
  • Sur la scène mondiale
  • Une école de formation
  • Travail, force et discipline
  • Un marché en expansion, mais moins de musiciens
 
   

Sur la scène régionale et nationale

La participation à une harmonie en milieu scolaire permet à l'élève de s'intégrer à une vie de groupe, en plus de lui offrir, comme c'est le cas à Thérèse-Martin, Barthélemy-Joliette et Havre-Jeunesse, une opportunité de prendre part à des sorties et d'effectuer des voyages.

 

Quelques membres des Sénateurs de Joliette avant la compétition, à Joliette, en 2001. Source: CL.

 
 

 

En plus de ces sorties extraordinaires, les musiciens donnent un concert à Noël et à la fin de l'année ainsi que quelques autres dans la région immédiate. Ils offrent également des ateliers dans les écoles primaires. Une bonne occasion de présenter aux enfants l'harmonie, ses instruments et son répertoire.

Ce dernier est composé de pièces écrites pour ce type d'ensemble ainsi que des adaptations de musique classique, jazz, populaire et, ce qui plaît particulièrement aux jeunes, des musiques de films.

 

     
   
 

Une école de musique

Près de 60% du temps de cours est consacré à l'enseignement pratique de l'instrument et aux répétitions d'ensemble. Avec ses 6 heures de cours par 9 jours auxquelles s'ajoutent la pratique individuelle obligatoire, l'étudiant reçoit une véritable formation musicale.Tous ne poursuivront pas des études musicales, mais à chaque année, des étudiants s'inscriront au cégep en musique.

 

 

Quelques membres des Sénateurs de Joliette avant la compétition, à Joliette, en 2001. Source: CL.

Cette année, j'ai 5 étudiants sur 31 qui vont passer des auditions pour entrer au cégep en musique, raconte Jean Benoît, un des enseignants responsables de l'"option musique plus".

 

 

 
Les Vents de Lanaudière
(École Polyvalente Barthélemy-Joliette)

Les harmonies à l'École secondaire Thérèse-Martin

Des harmonies récentes au Collège Esther Blondin
L'Harmonie Havre-Jeunesse
Ce n'est pas beaucoup… C'est sûr que nous aimerions qu'ils soient plus nombreux.