Stéphane Crytes

       
 
  • Vivre en Jazz
  • Jazz : synonyme de liberté
  • Stéphane Crytes Trio
 
   
 

 

Stéphane Crytes.

 

Vivre en jazz

Stéphane Crytes naît en 1967 dans une petite municipalité au nord de Maniwaki à une époque où le jazz n'a pas encore atteint la région. La batterie cependant apparaît tôt dans l'univers de ce fils d'institutrice et d'homme des bois. D'un premier tambour à tête d'indien, offert par sa tante à l'âge de 4 ans, il passe à une batterie alors qu'il est encore au primaire, puis à un instrument plus complet à 14 ans.

 
 

Au secondaire, il joue des percussions et de la batterie au sein de la fanfare et d'un "stage band", mais n'a pas encore fait de rencontre avec le jazz. La musique l'attire, mais il choisit tout de même d'entreprendre des études en sciences pures.

Jusqu'au jour où il prend conscience qu'il n'a qu'une vie à vivre et que c'est en musique qu'il veut tenter sa chance. Il tourne le dos à son désir de devenir ingénieur et s'inscrit au Cégep de Sainte-Foy en percussion classique puis en jazz et pop à l'Université de Montréal.

 
   
 

Jazz: synonyme de liberté

Le besoin de liberté s'affirme tôt et bien qu'il soit à l'université pour apprendre, Stéphane Crytes prend rapidement ses distances face à l'institution afin de développer sa propre personnalité et un style bien à lui. Un universitaire qui se prend en main, tout en accueillant, comme un cadeau, tout ce que la maison d'enseignement peut lui offrir.

C'est à l'écoute, notamment, de Keith Jarrett que l'éclair-jazz traverse le ciel du jeune musicien qui découvre tout un univers musical qu'il entreprend dès alors d'explorer.

 

Les disques Synthèse et Peaceful Valley, sur étiquette DSM, ont été très bien reçus par la critique.

 

 

Je crois que c'est la notion d'improvisation qui m'a d'abord captivé dans cette musique-là. Ne jamais jouer deux fois la même chose, pouvoir changer ton accompagnement et répondre aux stimuli lancés par d'autres, explique-t-il enthousiaste.

Durant ses études universitaires et une fois sa formation terminée, il joue au sein de petits groupes, puis intègre une formation électrique au jeu énergique: Sojourn. Il restera 4 ans au sein du groupe avec lequel il part en tournée en Europe, entre autres.

 
   

 

Stéphane Crytes Trio

Désireux de passer à une musique plus acoustique, davantage aérée et ouverte, il forme son trio, compose du matériel original et enregistre deux disques sur étiquette DSM, Synthèse et Peaceful Valley qui sont très bien reçus par la critique.

Il collabore avec plusieurs artistes importants de la scène musicale québécoise dont Jean Beaudet, Normand Guilbault, François Marcaurelle, Michel Donato ainsi qu'avec les musiciens qui l'accompagnent sur disques: Dany Roy, Normand Lachapelle et Daniel Thouin.

 
 

 

À trente ans, il vient s'installer à Rawdon même s'il est conscient que Lanaudière n'est pas un sol de jazz. La distance avec Montréal ne l'empêche nullement de poursuivre sa démarche originale, de créer de nouvelles pièces et d'envisager l'enregistrement d'un troisième disque dans un avenir rapproché.

Stéphane Crytes est un musicien talentueux, doublé d'un compositeur aux idées fraîches et nouvelles. Curieux, explorateur et créateur, Stéphane Crytes réunit les qualités qui font d'un musicien un véritable artiste.

   
Paul Brochu

Dany Coutu

Stéphane Crytes
Denis Fréchette ad lib
Jimmy De Petrillo
Yannick Rieu