Le Centre de formation générale de la Croisée
   
  Création musicale et formation
  • Un programme en musique à l'éducation des adultes
  • Pour contrer le décrochage scolaire
  • Possibilité d'un second volet
  • Un enthousiasme tel que le Centre songe à d'autres projets
 
   
 

Emblême du Centre de formation générale de la Croisée.

 
Un programme en musique à l'éducation des adultes

Le Centre de formation générale de la Croisée, Commission scolaire des Affluents, est le seul centre d'éducation aux adultes de la province à offrir un programme en création musicale. Il a été mis sur pied en février 2001. Il s'adresse à des jeunes et à des adultes qui n'ont pas terminé leur secondaire V, mais qui possèdent déjà un certain bagage musical.

 
 

Durant une session, les étudiants partagent leur temps entre la musique et les matières académiques. Ils se familiarisent avec le travail en studio et enregistrent un disque. Après quatre mois de travail, ils présentent un spectacle sur scène au Théâtre Hector-Charland devant 500 à 600 spectateurs. Ils sont sous la supervision de 2 musiciens professionnels d'expérience: François Marcaurelle, pianiste de jazz bien connu sur la scène québécoise, et Alain Lapointe, joueur de claviers au sein du défunt groupe pop, les B.B.

 
   
 

Pour contrer le décrochage scolaire

Le programme Création musicale vise en premier lieu à contrer le décrochage scolaire et à permettre à de jeunes adultes, de 17 à 35 ans, de retourner sur les bancs d'école afin de terminer leur secondaire. La musique est perçue comme un facteur de motivation qui incitera le jeune à s'inscrire au Centre de formation et à persévérer là où il a toujours échoué.

Stimulé par une production concrète, valorisé par l'expression d'une discipline artistique dans laquelle son talent sera reconnu, l'étudiant sera en mesure de développer une meilleure estime de lui-même. Il deviendra ainsi mieux disposé à fournir des efforts dans le domaine académique. C'est du moins l'objectif de Christian Trudel, initiateur du projet à la Commission scolaire des Affluents.

 

 

Source: la Croisée.

 
 

 

Source: la Croisée.

 
 

Le recrutement se fait principalement par le biais des médias écrits tels Voir et Ici Montréal. Le programme attire des jeunes du sud de Lanaudière et de Montréal. La publicité sera bientôt faite pour tenter de rejoindre l'ensemble de la population de la région.

 

 
   

Source: la Croisée.

 

Possibilité d'un second volet

L'étudiant intéressé doit se présenter à une entrevue de sélection qui permettra de déterminer, entre autres, son degré de motivation. Le programme est exigeant et demande beaucoup d'investissement de la part du candidat. Celui-ci passera également une audition afin d'évaluer ses connaissances musicales. On ne s'attend pas à ce qu'il soit professionnel, mais qu'il possède, à tout le moins, une formation pratique de base.

 

 
  L'étudiant qui fait montre d'un intérêt et d'une implication particulière peut, s'il le désire, continuer et participer à un 2e volet une fois sa session terminée. Il développera alors tout l'aspect scénique: comment évoluer et se présenter sur scène et en spectacle. Il aura, de plus, l'occasion de prendre part à une tournée d'une vingtaine de représentations données dans autant d'écoles différentes de la région, au cours d'une période de deux mois et demi.
   

Source: la Croisée.

 

Un enthousiasme tel que le Centre songe à d'autres projets

Le programme Création musicale suscite un tel enthousiasme chez les participants que le Centre de la Croisée songe à son expansion. Il serait possible d'offrir, éventuellement, une deuxième session qui deviendrait un stimulant supplémentaire pour l'étudiant. La formule reste à inventer, mais le désir de compléter et de parfaire le programme est, quant à lui, déjà présent.

 
 

 

Création musicale est un programme-maison, conçu par la Croisée qui cherche à innover constamment en ciblant de nouveaux cours. Il s'inscrit dans la ligne de pensée du ministère de l'Éducation qui désire mettre de l'avant une école orientante, c'est-à-dire, une école axée sur les besoins de la communauté. Dans cet esprit, Christian Trudel et son équipe cherchent justement des moyens pour élargir le mandat de ce programme et en faire profiter de plus en plus la collectivité.


Information:
Centre la Croisée.

   
Musique jazz-pop au Cégep

Centre de formation de la Croisée